deploie les ailes

Deploie ces ailes!

Deploie ces ailes!

"Le voyage, c’est la vie", a écrit Hans Christian Andersen. Si nombre d’entre nous aiment énormément voyager, cela peut s’avérer parfois compliqué, et plus encore pour les personnes hémophiles. Si vous avez déjà voyagé en étant hémophile, vous avez probablement déjà connu différentes restrictions, tant financières que médicales. Pour commencer, l’assurance voyage - qui est absolument inévitable - peut malheureusement s’avérer coûteuse pour les personnes atteintes de maladies chroniques. Il y a également la peur de ne pas avoir accès à un bon traitement, ou à des professionnels de santé qui parlent votre langue, lorsque vous voyagez à l’étranger.

Ceci dit, le voyage est l’un des plus grands plaisirs de la vie. Si vous êtes hémophile, cela demande juste un peu plus d’organisation! Parlons-en un peu.

Aussi simple que ça

À l’instar de bien des choses dans la vie, la préparation est essentielle lorsque vous voyagez. Voici trois étapes de base qui feront de votre nouvelle aventure une aventure sans accrocs et vous permettront de vous concentrer sur l’essentiel… telles que la vérification des prévisions météo à 10 jours.

PARLER
 

Consultez votre équipe soignante avant de réserver quoi que ce soit. Elle pourra vous conseiller et vous aider dans vos préparatifs, notamment les documents et médicaments à emporter, en fonction de votre situation particulière.

Il est également conseillé de demander à votre médecin d’écrire une lettre contenant des informations sur votre maladie ainsi que le traitement que vous recevez habituellement. Afin d’envisager toutes les possibilités, il peut être utile de faire traduire cette lettre dans la langue du lieu où vous vous rendez.

 

 

PLANIFIER
 

Lorsque vous réservez un hébergement, trouvez un endroit équipé d’un réfrigérateur, où vous pourrez conserver votre traitement. C’est très important si vous partez pour une destination où il fait chaud !

Vérifiez bien (une fois encore) que votre assurance voyage est conforme. Il ne faut jamais partir en vacances sans elle et cela est particulièrement vrai pour une personne hémophile.

Avant de partir, informez de votre venue le centre de traitement de l’hémophilie le plus proche de votre destination. Vous trouverez ces informations en cliquant sur ce lien.

FAIRE SA VALISE
 

Les produits pouvant être très variables d’un pays à l’autre, emportez votre propre traitement. Si vous voyagez en avion, veillez à l’avoir à bord, en bagage à main ; vous y aurez ainsi facilement accès.

Emportez une lettre expliquant pourquoi vous transportez des liquides, des médicaments, des aiguilles, des seringues, etc. à l’intention du personnel de sécurité de l’aéroport. De préférence dans la langue de votre lieu de destination, assurez-vous que la lettre indique les conséquences possibles si vous ne les avez pas immédiatement à portée de main.

Ayez une photocopie de tous les documents de voyage nécessaires, notamment vos polices d’assurance et courriers des médecins. Il peut être également être utile d’en prendre une photo, vous les aurez ainsi sur votre téléphone à tout moment.

enjoy

Vous avez des questions sur vos possibilités de traitement ?
Cliquez ici pour en savoir plus sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

NP8478-septembre 2019